Human Rights, Solidarity with Refugees

Non à l’expulsion de suède de notre camarade Iranien Hossein Ali Jafar Jasbi le 6 mars 2012

-Le militant Marxiste et réfugié politique Iranien Hossein Ali Jafar Jasbi est le dernier sur une liste d’expulsion du ministre de l’immigration suédois Tobias Billström qui veut en l’expulsant le livrer aux bouchers de la prison d’Evin pour le 6 Mars 2012.

– Hossein est sous le coup d’un arrêté d’expulsion administratif et peut être expulsé à tout moment de Suède vers l’Iran son pays d’origine, où il risque la peine de mort. Soyez Solidaire AGISSEZ! Contre cette déportation.

-Hossein Ali Jafar Jasbi est né le 22 Septembre 1972 dans une famille qui est l’une parmi les dizaines de milliers de familles qui ont souffert dans les mains des “hommes de Dieu” et de leurs potences de la prison Evin et dans d’autres prisons abattoirs du régime de Khomeiny, d’Ahmadinejad et de Kahmenei. Au moment où il n’était âgé que de 10 ans, Hossein avait déjà sa perdu sœur aînée bien-aimée Mehri, âgée de 27 ans, et son frère Reza, âgé de 25 ans, Qui étaient parmi les dizaines de milliers de prisonniers politiques Iraniens qui ont étés sauvagement exécutés et massacrés par pendaisons dans les années 1980.

-Le pére de Hossein, qui n’était même pas politiquement actif, a été mis derrière les barreaux pendant de longues années, tout comme des centaines de mères et de pères et de parents de prisonniers politique qui ont étés arrêtés, emprisonnés torturés et forcés de confesser des activités politiques avec lesquelles ils n’avaient rien à voir, ces violences sont les résultat des dizaines de milliers de parodies de “procès” faites par les “tribunaux islamiques ” qui ont condamnés tous ces gens à de longues années de peines de prison, quand il ne les ont pas purement et simplement fait exécutés. Le père de Hosein n’a pas seulement perdu ses 2 enfants, qu’on a livré à la potence des gardiens et des matons de la prison d’Evin, il a aussi passé de nombreuses années dans cet enfer et n’en a été libéré qu’en 1989.

-Il pourrait être naïf de le dire, mais nous les militants Iraniens progressiste n’avons jamais été entièrement pessimistes quant à un soutien politique majeur, venant de la communauté internationale pour nos idéaux de liberté, de démocratie, d’égalité des sexes, et d’autres exigences progressistes. Hossein a toujours travaillé à la réussite de ces idéaux progressistes en commençant ses activités militantes, à un âge très précoce. Il à été Influencé par la perte insupportable de ses deux frères et sœurs, il est devenu une sorte de lien entre la potence des matons des prisons iraniennes et le monde extérieur.

-Hossein a longtemps milité dans le cadre du groupe politique des Feddayin minorité, la pendant des années il a contacté et travaillé avec les familles des prisonniers politiques, il a collecté des informations pour les envoyer vers ce que nous réfugiés politiques Iraniens, appelons l’autre côté de “la porte”, c’est à dire auprès de toutes les organisations humanitaires internationales. Qui luttent contre la peine de mort et l’enferment arbitraires des prisonniers d’opinions ou de consciences en Iran. Il est à noter que les Feddayin minorité, contrairement a ce courant de l’ultra-droite qu’est devenu les Feddayin majorité, ceux de Feddayin minorité ont toujours appelés à renverser le régime islamique, c’est un mouvement qui a participé à la lutte armée avec d’autres camarades dans le Kurdistan Iranien contre les forces d’occupation. Beaucoup de membres de cette organisation sont morts au combat ou ont étés sauvagement exécutés parce que le régime les avaient accusés et jugés comme étant des ” des cas d’exemples non négociables de Moharebeh irrécupérables “ (ennemis de dieux en inimité avec dieux selon la justice de la dictature Ndlr).

-Il est triste de voir que les sacrifices faits par des militants et des camarades comme Hossein Ali Jafar Jasbi, et le prix élevé qu’ils ont payés pour faire ce travail d’information sur les crime du régime de Khamenei et Ahmadinejad, n’aient pas conduit à toutes les réactions de solidarité que nous Iraniens avons tant attendus, de la part de membres de la communauté internationale, des opinions publiques mondiales ou encore des mouvement de gauche internationaux.

-Néanmoins, Hossein et beaucoup d’autres militants Iranien comme lui sont la raison pour laquelle aujourd’hui par exemple des gens comme Geoffrey.QC. Robertson, un juge de l’ONU, a reconnu enfin comme des crimes de guerre ce qu’a fait le régime des Mollahs pendant 32 ans de dictature. Et qu’ils peuvent nous donner aujourd’hui un compte rendu détaillé et une analyse juridique de l’un des crimes les plus horribles contre l’humanité, qui ait été commis depuis la seconde guerre mondiale. C’est à dire celui des massacres de masse qui ont étés faits dans les prisons en Iran pendant les années 1980, comme vous pourrez le lire ici ci dessous:

http://www.iranrights.org/english/attachments/doc_1115.pdf

-Hossein a été un participant actif du soulèvement populaire postélectoral du 12 Juin 2009 en Iran. Après l’arrestation d’un certain nombre de ses camarades, il savait que ce n’était qu’une question de temps avant que les autorités du régime ne viennent l’arrêter. Pour cela Hossein a été contraint de fuir l’Iran en quête de sécurité, il a choisi la Suède comme son pays de refuge. Mais celle ci de manière inhumaine refuse de lui accorder le droit d’asile et le statut de réfugié politique.

-En plus des contributions apportées par Hossein dans la lutte contre la “république islamique en Iran” , il a également été très actif en s’exprimant contre le régime pour dénoncer ses crimes, en particulier sur des programmes de radios internationalement connues pour êtres faites par des militants de l’opposition et des défenseurs des droits de l’homme Iraniens. Il a donné des interviews sur Hambastegi Radio, Radio Chakavak, Hamsafar Radio, Omid Iran Radio, Radio Ava, et Radio Shahrvand. Les enregistrements et Fichiers WAV de près d’une douzaine de ses interviews sont d’ailleurs disponibles sur simple demande sur les sites internet de ces radios.

-Il n’est pas question que notre camarade réfugié politique Hossein Ali Jafar Jasbi, qui est membre d’une famille qui est ciblée par les exécutions politique de la “république islamique d’Iran”, soit expulsé de Suède, alors qu’en tant qu’activiste politique il risque à son arrivée a Téhéran, d’être arrêté, torturé, et peut-être exécuté comme l’ont déjà étés dans le passé son frères et sa sœur.

-Pourtant, le gouvernement Suédois a prévu son expulsion vers l’Iran pour ce 6 Mars 2012. Nous ne permettrons pas qu’Hossein ait à subir le même sort que ce qui est arrivés à ses proches durant les années 1980. C’est à nous de faire tout ce qui en notre pouvoir pour l’aider et arrêter ce crime.

-NON A L’EXPULSION DE NOTRE CAMARADE HOSSEIN ALI JAFAR JASBI DE SUEDE VERS LES PRISONS DES BOURREAUX DU REGIME TOTALITAIRE DE TEHERAN.

-Mission Free Iran Février 2012

-Vous pouvez télécharger la lettre type de protestation en anglais ci-dessous. Et l’envoyer au ministre de l’immigration suédois Tobias Billstrom pour que notre camarade et ami Iranien Hossein Ali Jafar Jasbi ne soit pas expulsé de Suède et extradé vers l’Iran.

Translation to French by Sol Iran Paris; merci.

عزیزان!

حسین هم مانند هزاران جوان دیگر ایرانی‌ با نفرت از رژیم تجاوز و زندان و اعدام و حجاب و با خواست سرنگونی حکومت قانون شرع ؛ حسین با خواست آزادی به خیابان آمده بود. حسین که ۲ خواهر و برادر عزیزش را هم کفتاران خمینی اعدام کرده اند چه پیش از انتخابات ۸۸ و چه بعد از آن دست از فعالیت بر علیه این جانوران بر نداشت. حسین را که اینک به سوئد پناهنده شده است می‌‌خواهند به جمهوری اسلامی دیپورت کنند. ما از تمامی انسان‌های شریف چه ایرانی و چه غیر ایرانی می‌‌خواهیم که با ارسال نامه‌ای که ما در این پست رو به وزیر مهاجرت سوئد منتشر کردهیم به این اقدام دولت سوئد اعتراض کنند.

TAKE ACTION: A sample letter is provided below. Please act quickly as there are only a few working days left until Hossein’s deportation date of 6 March 2012.

SAMPLE LETTER:

لطفا نامه زیر را کپی کرده و پس از امضا و گذاردن تاریخ با کلیک کردن روی نام و آدرس  آقای وزیر و سکرتر وی که به رنگ آبی‌ در این جان لینک شده اند آن نامه اعتراضی را در پست اینترنتی ایشان بچسبانید. کلّ این کار ۳۰ ثانیه هم طول نمیکشد اما میتواند حسین را از دیپورت نجات دهد.

Please urgently copy/paste this or your own version & add your own signature to the webforms for contacting Tobias Billström, Swedish Minister for Migration and Asylum Policy and his Press Secretary Linda Norberg.

Open Letter to Tobias Billström, Swedish Minister for Migration and Asylum Policy, Regarding the Illegal Refoulement of Hossein Jafar Ali Jasbi (case #11.421.539)

To Tobias Billström, Minister for Migration and Asylum Policy, Sweden:

I am writing to you to demand an immediate halt to the deportation of Hossein Jafar Ali Jasbi, an Iranian asylum-seeker who has sought refuge in Sweden from persecution by the Islamic Republic of Iran (case no. 11.421.539). Hossein should be immediately released from detention and granted political asylum as is his right under international law.

1) Hossein Jafar Ali Jasbi has been visibly active organizing against the regime both inside Iran with his political party, Fedaeyin Minority, and as an activist during the 2009 post-election protests, as well as in Sweden as an individual activist speaking in broadcast forums against the regime. Anti-regime activists are usually charged by the Islamic Republic with “propagating against the regime” and “moharebeh,” which carries the death sentence in Iran. The case of Mohammad Amin Valian – sentenced to death for participating in the 2009 post-election protests (not to mention the thousands killed and raped in regime prisons during that period) underscores the threat to Hossein’s life (see: http://www.iranhumanrights.org/2010/02/valian-student-sentenced-to-death). It is obviously illegal under international law to return such an anti-regime political activist to Iran.

Notably, Hossein’s sister & brother were executed by the regime. Hossein’s non-politically-active father was detained for years on no charge by the same regime. It is obvious that his family has been targeted for state-sponsored violence, and it is based on a reasonable fear of persecution that Hossein fled for his life to Sweden, seeking asylum, which is his right. Yet the Swedish government has decided to detain him in preparation for an illegal refoulement on 6 March 2012. I do not accept this.

2) The Islamic Republic considers all Iranian political asylum-seekers to be criminals, deeming their quest for asylum as propagating against the regime. The Islamic Republic has on several occasions declared and applied its intent to prosecute returned political asylum-seekers, on the basis of Article 7 of the Islamic Republic’s Penal Code. Rahim Rostami, a teenaged Kurdish asylum-seeker returned to Iran by Norway and immediately imprisoned is only one such example. Hossein Jafar Ali Jasbi has sought political asylum and therefore, under the Islamic Republic, is subject to prosecution by the regime.

3) The Migration Office’s own Director for Legal Affairs “concludes that the Iranian regime has both a strong desire and the ability to monitor its citizens in Sweden.” Hossein Jasbi’s anti-regime views have been widely disseminated via numerous different radio stations and broadcasts, including broadcasts by known opposition radio stations. Under the Migration Office’s own admission, the Islamic Republic’s monitoring of activists has required a change in policy with regard to asylum-seekers who are active against the regime while in Sweden. Both the Swedish government’s own policies and Article 94 of international refugee law (“sur place”) require that Hossein Jasbi be granted asylum in Sweden.

4) It is illegal under international law for any country including Sweden to deport a person who has a legitimate fear of persecution in their home country. It is therefore undeniably illegal under the same international law for the Swedish government to participate in the crime of deporting Hossein Jafar Ali Jasbi to Iran, where he will be detained, tortured, and likely executed if he is returned to the blood-soaked hands of the Islamic Republic.

Nevertheless, the Swedish government has repeatedly violated the rights of asylum-seekers. On September 3, 2010, in the case of R. c. v. Sweden (application no. 41827/07), the European Court of Human Rights in Strasbourg found that deporting an Iranian dissident to Iran would be a violation by the Swedish authorities of Article 3 of the European Convention on Human Rights and Fundamental Freedoms, “No one shall be subjected to torture or to inhuman or degrading treatment or punishment.”

Despite this finding, the Swedish government continues to illegally attempt to deport Iranian activists like Navid Mirpourzadih, Sanan Ashrafi, Marzieh Kamangar, Mehdi Maleki, Keivan Soufastaei, and others, all of whom are clearly and undeniably at risk not only of detention and torture by the Islamic Republic of Iran, but at unquestionable risk of execution.

We demand an urgent, immediate halt to Sweden’s intended illegal refoulement of Hossein Jafar Ali Jasbi, who is at clear risk of execution if returned to the Islamic Republic. Given the the Migration Office’s blatant, repeated violations of international law regarding refugee rights, risking the lives of Iranian and other asylum-seekers, we demand that Sweden must not only immediately halt the illegal deportation of Hossein Jafar Ali Jasbi, but must immediately cease all deportations to Iran.

Sincerely,

[your name & country]

Discussion

2 thoughts on “Non à l’expulsion de suède de notre camarade Iranien Hossein Ali Jafar Jasbi le 6 mars 2012

  1. Were many jews, gypsies or blacks forcibly deported in this time.

    I don’t mean to camps, I mean to other countries.

    If you have statistics, sources or links, that would be amazing.

    Posted by summer camps san francisco | February 29, 2012, 11:15 am
  2. Terrible situatiom. I cannot understand why Mr. Tobias Billstôm cannot accept the hard bloody situation will have Hossein Jafar Ali Jasbi if he returns to Iran.

    Posted by Lissie Lenort | February 29, 2012, 4:50 pm

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: